Thérapie cognitive et comportementale

Tcc

Définition : qu'est-ce qu'une thérapie comportementale et cognitive (TCC) ?

La thérapie comportementale et cognitive (TCC) se définie par différentes approches thérapeutiques qui combinent l'exposition, la mise à distance des pensées par des techniques de relaxation ou de pleine conscience. La thérapie cognitivo-comportementale s’intéresse à la fois au processus de pensée de l’individu et à son comportement.

Quelles sont les indications ?

La thérapie cognitive et comportementale a été conçue pour traiter l'anxiété et les phobies et elle permet d'améliorer la qualité de vie.

Comment se déroule une TCC ?

Une TCC débute en général par une évaluation complète des symptômes et des circonstances de déclenchement ainsi que par l'évocation du contexte. A partir de cette première analyse, le thérapeute et le consultant définissent un certain nombre d'objectifs. Des exercices sont ensuite proposés au patient au cours et en dehors des séances.

Quelle est la durée d'une TCC ?

Une TCC dure en moyenne entre 8 et 12 semaines à raison d'un rendez-vous tous les 15 jours, mais la durée dépend du consultant. Les séances durent de 45 à 60 minutes en thérapie individuelle. 

Quels résultats ?

La thérapie comportementale et cognitive a un impact réel sur le mieux-être et la qualité de vie du consultant. L'efficacité des TCC a été prouvée par des études contrôlées. On obtient de très bons résultats dans le traitement des phobies et de l'anxiété. Mais pour qu'une TCC fonctionne, il faut pratiquer les exercices dans la vie quotidienne. C'est une thérapie active !

Composante Emotionnelle

Les comportements, les pensées et les émotions sont en interaction constante. Les émotions qui traversent l'individu favorisent certaines réponses comportementales au détriment d'autres.

La composante émotionnelle est abordée par le biais d'un travail spécifique portant sur les capacités à repérer, tolérer les émotions difficiles. La capacité à identifier explicitement les émotions favorise quant à elle la possibilité de mettre en place des réponses stratégiques, c'est-à-dire des réponses comportementales plus fonctionnelles que les réponses automatiques. 

Schema de pensees 1

La thérapie des schémas

Les schémas sont des structures mentales qui s’expriment par des croyances limitantes ou non et qui influencent toute notre vie. Ils prennent naissance lors de l’enfance et suivant si nous avons été abandonnés, critiqués, surprotégés, victimes d'abus, de rejets ou de privations dans notre milieu familial ou social (école, amis...). nous allons développer des croyances sur notre personne, sur nos capacités à entreprendre, à créer, à aimer... Le schéma s'intègre à notre personnalité et continue d'influencer notre façon de penser et d'agir, tout au long de notre vie. Si le développement du schéma est légitime dans l’enfance, sa persistance trop forte ou trop rigide à l’âge adulte peut poser problème car il peut éveiller de la colère, de la tristesse ou de l'anxiété, empêchant de vivre la vie pleinement.

Nos comportements prennent ancrage dans notre vécu et conditionnent notre aptitude au bonheur. C'est dans la famille que commence cet encodage lorsque nous sommes enfants, et celui-ci déterminera des comportements bénéfiques ou au contraire, nuisibles. Plus les relations familiales seront saines et plus les comportements seront épanouissants; plus les relations familiales seront tendues et plus les comportements seront dysfonctionnels, pouvant générer:

- L'émergence d'un faux soi (égo immature)

- La mésestime de soi;

- La difficulté à restaurer l'estime de soi;

- La tendance au perfectionnisme.

Le perfectionniste est une personne qui est animée, obsédée par la recherche exagérée de la perfection.

Therapie cognitivo comportementale acp

 

 

Prendre RDV

 

vous êtes sur la bonne voie !

Date de dernière mise à jour : 23/09/2022

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.