Le cheminement intérieur : Comprendre pour avancer


Etape du changement

 

Lorsque nous sommes victime d'un choc émotionnel, d'un traumatisme, comme un deuil par exemple, rester dans le déni est une façon inconsciente de se protéger, car notre inconscient nous protège. On peut rester dans le déni une grande partie de sa vie, voire ne jamais en sortir, en refusant de faire face à la réalité, parce que trop dure à accepter. En agissant ainsi, nous nous renfermons sur nous-même et nous sommes fragilisés par la colère, la honte ou la culpabilité. C'est le repli sur soi, le début de l'enfermement, le refus de la douleur, les émotions sont refoulées. Classées avec d'autres elles restent dans l'attente, dans des "tiroirs". 

 

Notre vie peut vite devenir un fardeau, trop lourde à porter chaque jour, renfermant beaucoup de tristesses et d'incompréhensions. Au fil du temps, masqué par des couches successives de soucis, de chocs, d'épreuves douloureuses les souvenirs sont classés et souvent mal classés, ou mis en attente. L'accumulation d'évènements accentue les pertes de contrôle émotifs, comme la colère, l'irritabilité, l'hypersensibilité ou l'hyperémotivité et amplifie les risques de dépression, de burn-out. Les addictions deviennent dans certains cas des paliatifs et peuvent offrir au départ l'illusion, qu'elles aident à y faire face. Ces solutions ne sont évidement que des trompes l'oeuil et annonciatrices de désordre affectif, social, professionnel, physique, psychique et amorcent une descente progressive vers un état dépressif et suicidaire pour soi et les autres. 

 

Comment s'en sortir?

 

- Prendre conscience de son état, sortir du déni, se prendre en main,

- En parler avec son entourage, 

- Prendre rendez-vous avec un professionnel de santé, 

- Entamer une analyse, parler, exprimer son mal-être,

- Commencer un travail avec un professionnel de l'hypnose et avancer progressivement vers le changement intérieur.

 

Nous répondons tous à des schémas fondamentaux acquis pendant notre enfance.

 

Notre inconscient se construit avec les ressentis, les douleurs, les traumatismes, les rencontres, les abandons, les erreurs, la culpabilité, les non dits... Il intègre pendant les 12 premières années de notre vie tout ce dont nous avons besoin pour vivre ou survivre dans notre contexte familial ou autre . Ainsi cette période construit notre personnalité, nos croyances, ce qui nous permettra d'avancer ou tout au contraire nous empêchera de nous épanouir et de réussir pleinement à l'age adullte.

 

L'hypnose thérapeutique permet la découverte de soi et permet d'identifier, de clarifier, de modifier ou de suprimer les schémas qui sont devenus avec le temps, des automastimes et qui n'ont plus lieu d'exister aujourd'hui. Elle nous aide à accepter notre situation et nous permet ainsi d'avancer, d'évoluer et s'épanouir.

 

- Accepter ses émotions, c'est reconnaître que la seule façon de s'apprivoiser soi-même est de se donner la chance d'éprouver et de vivre ce qu'il y a en soi sans censure ni jugement, de s'accueillir pleinement.

 

- Reconnaître ce que l'on ressent, c'est mettre les mots justes sur ce que l'on ressent.

 

- Gérer ses émotions, c'est accueillir, analyser, nommer, explorer l'émotion afin d'en dégager une compréhension objective et de libérer la tension qu'elle crée.

 

L'acceptation est le début du changement vers le mieux être...

 

*****

Arbre

Pascal-Olivier OUVRARD

Hypnothérapeute en hypnose Ericksonienne et psychopraticien en thérapie cognitive et comportementale

 

 

Vous êtes sur la bonne voie avec l'hypnose !

Date de dernière mise à jour : 13/05/2022

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !