Vous souhaitez arrêter de fumer ? L'hypnose peut vous aider !

Comment aborder son sevrage tabagique ?

1/ Je suis motivé(e) et suis décidé(e) à arrêter ma consommation de tabac

2/ Je prends conscience que fumer nuit à ma santé et qu'être dépendant(e) du tabac n’est pas 'normal'

3/ Je suis positif(ve), j’ai confiance en mes capacités,

4/ Je suis convaincu(e) d’avoir les ressources nécessaires,

5/ Je prends rendez-vous avec mon praticien pour en parler afin de me libérer de cette emprise.

Etes-vous motivé pour arrêter de fumer ?

La motivation est la clé de la réussite pour l'arrêt du tabac et c'est aussi le point de départ du plan d'action.

Pourquoi souhaitez vous arrêter de fumer ?

- Pour des raisons économiques ?

- Pour des raisons de santé ?

- Parce que votre entourage vous le demande ?

- Parceque vous en avez vraiment assez ? 

Qu'est que le tabac ?

La Convention-cadre de l'OMS pour la lutte antitabac définit les produits du tabac comme des "produits fabriqués entièrement ou partiellement à partir de tabac en feuilles comme matière première et destinés à être fumés, sucés, chiqués ou prisés". Toutes les formes de tabac sont nocives et il n'y a pas de seuil au-dessous duquel l'exposition est sans danger. Le tabac est le plus souvent consommé sous la forme de cigarettes mais il existe d'autres produits comme le tabac pour pipe à eau, différents produits du tabac sans fumée, les cigares, les cigarillos, le tabac à rouler, le tabac pour pipe...

Symptômes : reconnaître une personne dépendante au tabac

Selon les critères de dépendance de la CIM-10, on peut reconnaître une personne dépendante si elle présente au moins trois de ces six signes :

- Un désir puissant ou compulsif de fumer. 

- Des difficultés à contrôler sa consommation.

- Quand la personne diminue ou arrête sa consommation, un syndrome de sevrage physiologique survient.

- Une tolérance qui s'installe, entraînant un besoin de fumer plus important pour que l'effet apaisant ou antistress soit efficace.

- La personne abandonne progressivement d'autres sources de plaisir et d'intérêts et augmente son temps passé à fumer.

- La personne continue de fumer malgré l'apparition d'effets nocifs.

Tout le monde sait que la nicotine contenue dans les cigarettes rend dépendant, mais connaissez-vous réellement toutes les substances nocives contenues dans les cigarettes ? 

Ob 49e648 tabac2

En plus du tabac, la cigarette renferme un grand nombre de substances : "La nicotine, le goudron, l'arsenic, l'acétone, des additifs ainsi que des agents de saveur et de texture, servant à masquer le goût amer du tabac pur"

Lorsque la cigarette est allumée, elle produit une fumée qualifiée par de nombreux experts de "véritable usine chimique". En effet, la combustion d'une cigarette provoque la formation de différentes substances toxiques : on considère qu'environ 4000 substances sont présentes au sein de la fumée de cigarette. Parmi elles, plus de 40 composants sont cancérigènes. Allumer une cigarette entraîne la formation de benzène, de monoxyde de carbone, d'oxyde d'azote, d'acide cyanhydrique, d'ammoniac ainsi que des métaux, dont le plomb, le mercure et le chrome. Quand on fume une cigarette, les produits chimiques se mélangent et aboutissent à la formation d'un goudron collant. Néanmoins, il est important de savoir qu'à l'arrêt de la cigarette, ces substances sont rapidement éliminées de l'organisme.

Composition d'une cigarette

Nicotine

La nicotine n'est pas cancérigène, mais c'est elle qui est responsable d'une grande partie de l'addiction à la cigarette : on l'appelle l'addiction chimique, celle-ci va entrer dans le cerveau et agir sur une grosse partie des récepteurs cérébraux. Cela n'entraîne pas de dommages à proprement parler au cerveau, mais rend les fumeurs dépendants au tabac. La nicotine a aussi comme effet de stimuler le système nerveux, et donne l'impression d'être plus en alerte.

Goudron

Le goudron est formé de métaux lourds ou de substances chimiques très cancérigènes, qui proviennent de la combustion de la cigarette, on peut trouver des hydrocarbures, le benzène… Comme le goudron est formé des éléments de dégradation de la feuille de tabac quand elle brûle, on y retrouve donc une partie des composants issus de l'agriculture, comme les engrais ou les pesticides. Comme ces substances sont présentes dans la fumée du tabac, lorsque le fumeur les inhale, elles vont indéniablement aller se déposer dans les poumons, plus particulièrement les alvéoles pulmonaires. C'est pourquoi les goudrons sont la principale substance responsable des cancers liés au tabagisme. Un fumeur fumant 1 paquet/jour inhale ainsi en moyenne l'équivalent de 250 ml de goudrons par an, soit l'équivalent de deux pots de yaourts.

Monoxyde de carbone

Le monoxyde de carbone n'est pas présent dans la cigarette, mais est généré par la combustion. Quand le fumeur aspire la fumée de la cigarette, comme pour n'importe quelle fumée, il va aspirer une grande quantité de monoxyde de carbone à la place de l'oxygène. Ce monoxyde de carbone va alors réduire la capacité des globules rouges à transporter de l'oxygène augmentant la fréquence cardiaque, l'apparition d'un essoufflement, d'une toux et favorisant l'augmentation des risques cardiovasculaires.

Additifs

Les additifs sont les substances ajoutées au tabac dans la cigarette. Les cigarettiers les rajoutent pour donner un goût au tabac et pour rendre leurs cigarettes plus reconnaissables. Ainsi, un fumeur va s'attacher, en général, à une marque de cigarette. Mais certains additifs dégagent des composants dangereux lors de la combustion. 

Irritants

L'acétone, des phénols et l'acide cyanhydrique sont des irritants qui agressent les parois des bronches, du nez et des yeux. L'acide cyanhydrique est un des produits les plus toxiques retrouvés dans la fumée du tabac.

 

Poumons fumer interieur

Les effets du tabac sur la santé

 

 

TelechargementPrendre rendez-vous

 

 

Vous êtes sur la bonne voie avec l'hypnose !